Changement de gérance pour HashBang

Chaque année, les mandats de gérance d'HashBang sont remis en question. En 2020, le choix a été fait en suivant un procédé de sociocratie : l'élection sans candidat.

Tou·te·s les salarié·e·s de la coopérative. Cette décision a ensuite été validée par les associé·e·s en assemblée générale.

Histoire et organisation d'HashBang

En 2018, un an après sa transformation en SCOP, le mandat de gérance d'HashBang est partagé pour la première fois par Arthur, fondateur, et Pierre, premier salarié de l'entreprise.

Hashbang a une organisation horizontale, basée sur la sociocratie, un mode de gouvernance partagée qui répartit le pouvoir et les responsabilités sur tous les membres de l’organisation.

La prise de décision par consentement est un des outils clef de la sociocratie. Le principe général est le suivant : une décision importante est exposée à tous les membres d'un groupe, et si personne n’émet d’objection majeure et argumentée, la décision est appliquée.

Les élections sans candidat suivent un principe similaire aux prises de décision par consentement. Elles permettent de prendre en compte l’avis de tout le monde, et nous assure un choix collectif des personnes qui gèrent leur SCOP.

Suite au départ à l'étranger de Pierre, une élection anticipée a été organisée en juillet 2020, animée par Blandine Thébault. Désormais - jusqu'à la prochaine élection - ce sont Chloé et Arthur qui se partagent la gérance d'HashBang.

Déroulement de l'élection sans candidat

La préparation, pour se mettre dans l'ambiance

La réunion commence par un tour d'inclusion, où chacun partage son état d'esprit, et ce que représente le rôle de gérant·e à ses yeux. Puis la facilitatrice rappelle le contenu de ce rôle et ses responsabilités. Un tour de clarification permet de répondre aux éventuelles questions.

Ensuite, chacun·e liste les qualités et capacités qui lui semblent importantes à avoir pour remplir ce rôle. Cela permet de s'assurer que tout le monde est en accord sur ce qu'implique être un·e gérant·e.

Le vif du sujet : le tour de nomination des candidat·e·s

Chacun·e nomme deux personnes qu’il ou elle pense adéquates pour le rôle. Les votes sont comptabilisés, et ne sont pas anonymes. Ensuite, un deuxième tour permet à chaque personne de justifier son choix, par rapport aux critères mentionnés en début de réunion. Chacun·e peut alors décider de maintenir ou changer son vote, s'il a été convainvu par l'argumentaire d'un·e de ses collègues.

Les objections : c'est le moment de râler !

Si tout se passe bien, deux candidat·e·s émergent, et ce binôme est proposé comme nouvelle gérance.

Le tour d'objections est l'occasion d'émettre une objection argumentée. Par exemple, si un·e des candidat·e·s désigné·e·s ne se sent pas capable d'assumer ce rôle, c'est le moment de l'exprimer. Les objections sont discutées, la proposition de binôme éventuellement modifiée, et ce jusqu'à l'absence d'objection.

La célébration 🙆

L'élection est alors terminée ! Il reste encore des formalités administratives avant que les deux nouveaux mandats ne soient effectifs, mais le plus dur a été fait : tout le monde est d'accord et la passation peut s'organiser.

On peut donc féciliter Arthur, qui renouvelle son mandat de gérance, et Chloé, nouvellement élue !

Pour en savoir plus sur l'élection sans candidat :

Derniers articles

E

ERP Triple Bilan : Evaluation d'ERPNext
E

ERP Triple Bilan : Evaluation de Tryton
E

ERP Triple Bilan : Evaluation d'Anyblok
C

Changement de gérance pour HashBang

Parcourir les articles